Works    Texts    About

Endorcisme

Video installation, 2 retro-projection screens 244 x 143cm, black & white, stereo audio, 2017
Sound design : Leo Hofmann




Anchored to the artist’s research domains through ambiguous symbols linked to the light and to optical illusions, this new project is questioning our relationship to nature and knowledge. The diptych video installation Endorcisme uses anthropomorphism and more particularly the figure of Eyes, imagined into the holes of craters, reversed shadows and reflections, through our mental illusions (the “pareidolia” effect). Together with the new cave photo series Mundus, the works support the artist’s research on the image and its underside, unveiling the ambivalence of our gaze and our perception. 



Un montage vidéo de vues de cratères volcaniques filmées depuis le ciel est mis en une lente rotation sur deux écrans de rétroprojection qui forment un angle. Faisant ainsi naître un effet hypnotique de regard renvoyé au spectateur, l’installation immersive joue de l’ambivalence créée entre le haut et le bas, le devant et le derrière, le négatif et le positif, en renversant la Terre, le ciel et ses reflets. Ce projet fut réalisé en parallèle de la série photographique Mundus, tous deux basés sur le phénomène de la paréidolie (perception spontanée de visages ou d’yeux) appliqué aux paysages minéraux fortement symboliques de grottes et de volcans.