Works    Texts    About

Eventide 

Blue prints “cyanotypes” series, 59 x 41,5 cm, 2018






“ Dans Eventide, Marion Tampon-Lajarriette s’est emparée d’une des plus anciennes techniques photographiques, le cyanotype. Apparue au milieu du 19e siècle, cette empreinte bleue, obtenue par l’exposition directe au soleil d’une solution chimique appliquée sur une feuille de papier, l’a interpellée. Se soustrayant à toute mécanique, l’image naît des conditions environnantes. La qualité du rayonnement solaire et l’abondance de l’eau nécessaire à fixer le tirage sont ici des données fondamentales du procédé. Le caractère « essentialiste » du cyanotype, sa proximité avec les rythmes naturels et l’écoulement lent du temps possèdent quelque chose d’osmotique qui se reflète dans le titre de sa première exposition personnelle à la Galerie Laurence Bernard. Au sens littéral, Eventide signifie « marée du soir » et décrit le moment où le jour et la nuit se confondent dans une continuité douce. ” 

Valérie Clerc, “Eventide” solo show at gallery Laurence Bernard







Exhibition photos : Raphaëlle Mueller - “Eventide” solo show at Galerie Laurence Bernard, Geneva
Hands models : Sabrina Peerally and Dona Cetoute